FunCub de multiplex, un polyclub XL ? (part 1 construction, reglages)

17 mai 2010 par MD Laisser une réponse »

Pour continuer dans les mousses dernier cri, Millenium Modélisme m’a confié la dernière nouveauté 2010 Multiplex : le Fun Cub.

Ils se sont pas trop fatigués chez Multiplex cette année ! vous prenez un Easy Cub, vous ajoutez des ailerons, des volets, un gros moteur et de grosses roues et voilà le dernier bébé joufflu Multiplex. A noter que Bernard Chevallier de Bungymania avait déjà prévu le coup en 2008 a la sortie de l’Easy Cub…

Un super Polyclub ? j’exagere peut etre,  les qualites de vol le diront.  le Fun Cub est sensé voler lentement -faible charge alaire oblige-, etre une bete à tout faire, facile à piloter et supporter les mauvais traitements ? Les ressemblances s »arreteront là, car avec 1m40 d’envergure, 7 servos possibles, un moteur capable d’absorber 500W (dans le combo millenium), on ne joue plus dans la meme cour ….de la meme banque.

Dans la boite

Des morceaux de mousse « elapor » de densité très faible, peut être inférieure à 15kg/m3. Rien à voir avec l’Easy Star, la Funjet ou pire le Blizzard du même constructeur. Ici c’est vraiment léger et cela semble fragile, la matière marque facilement et n’a pas la souplesse de l’epp découpé ou mieux moulé. En clair l’Elapor selon sa densité aura des caracteristiques mecaniques differentes, Multiplex en joue selon la destination et le domaine de jeu des modeles.

Un sachet de pièces plastique en ABS, des tringleries de profondeur et dérive sous gaine, quelques morceaux de fil de fer, j’ai du mal a appeler cela de la corde à piano.. pour les commandes de volets, ailerons et des énormes roues en « Elapor ». Amortissement zéro !  tout repose sur la souplesse du train en simili corde à piano. Et pas trop de derapage sur le bitume, vous allez y laisser de la mousse…

Des longerons d’ailes en tube de fibre de verre, c’est un peu radin, on aurait apprécié du carbone comme le propose Graupner dans ses kits.

Les guignols comme les charnières de volets sont parfait, pas de jeu, souples, guidage optimum, du beau travail en conception et en réalisation.

Des planches d’autocollants à foison. Le dessin fait un peu vieillot et terne mais correspond au modèle « Piper Cub » années 50… euh il n’etait pas jaune ?

Assemblage du bestiau

Ce n’est pas un petit gabarit, 1m40, pour 1150 grammes en état de vol, c’est léger mais volumineux. D’ailleurs, jetez la boite, plus rien ne rentre dedans une fois le modèle assemblé. Dommage, car transporter l’oiseau sera délicat vu l’encombrement et son peu de résistance aux coups, griffures et autres désagréments qu’il aura a subir dans votre véhicule. Housses conseillées.

Il suffit de suivre la notice papier et ses multiples schémas. La traduction est parfaite. Vous compterez une dizaine d’heures pour un montage, réglage complet. Collage à la cyano Zacki de multiplex sans accélérateur.

L’aspect de l’intrados n’est pas des plus réussi, les 2 longerons s’encastrent completement dans l’aile mais il n’est rien prévu pour les masquer, idem pour les servos et leurs connections. L’aile assemblée est raisonnablement souple. Par contre Multiplex presente une aile demontable en 2 partie pour faciliter le transport. J’ai zappé le passage car j’ai tout collé et l’aile est ainsi monobloc. Ce n’est pas un probleme pour le transport comparativement au fuselage et son stabilisateur.

L’assemblage ne presente pas de difficultés, tout est bien pensé, les pieces plastiques sont parfaitement réalisées et fonctionnelles,  les pieces mousses sont utilisables sans aucune modif. Rien a revoir si ce n’est, peut etre, la position des servos de direction et profondeur.

Installation électrique et radio

7 servos + un condensateur pour l’alim du recepteur, plus beaucoup de place…

Plusieurs possibilités qui nécessiteront de 4 à 7 servos et un récepteur de 4 à 8 voies.. Les volets ne sont pas obligatoires ainsi que la commande du crochet de remorquage. Pour ceux qui ne possèdent pas de récepteurs 8 voies, vous pouvez avec des câbles Y pour les ailerons et les volets n’utiliser que 2 voies, il faut alors inverser 2 servos sur les 4 (inversion des fils du potentiomètre de recopie du servo ET inverser les fils d’alimentation du moteur). Le crochet pourrait être commandé par la dérive en fin de course.

Les 4 servos d’aile + crochet de remorquage (classe 10 grammes) s’installent dans leur logement. J’ai gainé par un tube carbone de 3mm  les commandes de volets qui ont tendance à flamber. Pour simplifier la connection de l’aile au recepteur, j’ai utilisé un connecteur multiplex 6 points pour les 4 servos, le servo du crochet de remorquage sera connecté directement en cas d’utilisation.

gainage des cap par un tube carbone de 3mm pour rigidifier un peu la commande de volet

J’ai suivi la notice pour le positionnement des servos de dérive et profondeur (classe 15 grammes). Mais j’aurais préféré une commande directe en installant les 2 servos dans l’extrémité du fuselage. C’ela serait bon pour le centrage car, on le verra plus loin, il est très avant.

Installation moteur tres aisé grace au bati moteur plastique reglable en piqueur et anticouple. Le moteur choisi par Millenium  possede un KV de 1000 tours x volt(1). Il accepte 50 amperes sous 3 ou 4S.  Ici avec une helice fibre de 13×4 on consommera 35A en 3S soit 375w en puissance d’alimentation max en debut de decharge. Ces chiffres sont tributaires de la capacité de decharge de l’accu et sont mesurés avec l’equipement du combo Millenium.

bati moteur bien pensé avec reglages piqueur et anticouple

Pour debuter calmement, on peut alimenter le moteur en 2S, on aura alors 170W et 23 Amperes. A noter que Multiplex a prévu une ecope d’air consequente mais aussi une evacuation de l’air de refroidissement bien dimensionnée avec le double de la surface d’entrée. C’est pro.

Attention au passage des fils du moteur, il faut absolument les fixer contre le fuselage; Pour le centrage l’accu de propulsion est reculé au maximum et se retrouve sous l’aile. Que votre accu pese 130 ou 240gr, sa position sous l’aile influencera peu le centrage entre 70 et 80mm du bord d’attaque.

Le controleur devra etre capable de supporter en continu 40A mais aura surtout un bec de  3A en 3s, et oui il y a 7 servos à nourrir . Au sol, en mouvement, la conso totale est de 1A, imaginez les efforts sur les gouvernes en vol musclé et les consommations en conséquence…  et je n’evoque meme pas des gouvernes qui forcent.  C’est pour cela que je n’aime pas les gaines des commandes de direction et de profondeur… outre le jeu et le retour au neutre perfectible, on chasse pas le gaspi avec ses gaines.

En cas de doute, utilisez un accu de reception 4 ou 5 elements de 1500mah minimum et son interupteur  que vous placerez sous l’aile. N’oubliez pas alors de deconnecter le fil rouge de la prise bec.

Pour les debattements des gouvernes, le maximum partout permis par les decoupes ou la forme des gouvernes ! on verra ensuite  avec le dual rate si besoin.

Pour les debutants, pensez à utiliser la fonction course 150% de votre emeteur programmable, utilisez les plus grands palonniers de servo et seulement ensuite vous ajusterez le debattement des gouvernes avec la position de la chape.  Avec cette methode vous reduirez l’influence du jeu mecanique du servo comme des tringleries.

Synthese provisoire :

Il faudra bien sur completer et confirmer apres les essais en vol. Attention, ce kit est de tres grande qualité, mais on devient exigeant avec ce constructeur de réference.  Ce kit est onereux car il ne comprend aucun composant electronique ou electrique. Bref  avant qu’il ne soit copié par un constructeur oriental et vendu moité prix, on est en droit d’en vouloir pour son argent.

Points +

  • polyvalence theorique, avion, hydravion (flotteurs en option), remorqueur
  • conception générale
  • qualité des accessoires et de l’assemblage
  • Notice de construction
  • poids, charge alaire comparable à un polyclub…
  • volume interieur disponible pour tout format d’accu, controleur, recepteur
  • look atypique style old timer

Points –

  • longerons en fibre de verre (poids, rigidité,  echardes… )
  • tringleries CAP ailerons et volets un peu trop souples
  • aspect de l’intrados laissant apparaitre la tripaille
  • positionnement à l’avant des servos de derive et profondeur ? why ?

Masse pret à voler sans accu de propulsion : 925 gr

Accu 3S de 180 à 250 grammes

Voila c’est fini, reste les essais en vols des que notre meteo Nantaise sera sympa. Au fait  vous ne trouvez pas que le vent est tres souvent present depuis quelques années ?

Bons vols

MD

mise à jour nov 2011 (1) le nouveau moteur du combo possede un axe de 5mm et un kv de 1100

 

 

–> Acheter le Fun Cub de Multiplex chez Millenium Modélisme

Aussi disponible sous forme de Combo Millenium : http://www.milleniumrc.fr/millcombofuncub-combo-millenium-funcub-complet-millenium.html

Rappel de la méthode de Test MD pour MilleniumRc :
La part 1 du test porte sur la construction du modèle en suivant scrupuleusement les indications du fabricant. Si je remarque une aberration dans l’assemblage ou un une erreur manifeste, j’effectue les modifs indispensables qui vous sont alors signifiées dans l’article.
La part 2 porte sur les premiers essais en vol, sur l’eau, les rigolos diront sous l’eau ou sous terre… dans les conditions météo du moment. je publierai un tableau de synthèse point positifs, points négatifs à l’issue des premiers vols et des premières impressions.
La part 3 est rédigée bien plus tard quand le modèle a évolué dans différentes conditions météo, est passé dans plusieurs mains et a volé une vingtaine d’heures. On vous fera remonter notre expérience terrain. J’en profiterai pour vous faire part de toutes les modifications visant à fiabiliser -si besoin était- le modèle.  Cette dernière partie  présentera un tableau de synthèse mis à jour.

  1. ROBLIN Roland dit :

    Tres satisfait et préconnisé a mes amis

Laisser un commentaire